Accueil Historique Sambo Historique du Sambo

Historique du Sambo

Le sambo, du russe SAMozatchita Bez Orougia (autodéfense sans armes) est constitué de deux formes de pratique. L'une martiale (le sambo d'autodéfense), l'autre sportive (le sambo sportif).

Chacune de ces deux formes possède ses finalités propres, puisque utilisés dans des logiques distincts. Le sambo d'autodéfense, considéré comme étant le sambo historique, est à son origine un art martial, qui revêt de nos jours un aspect sportif.

Dans le vocabulaire courant, le terme "art martial" n'a pas nécessairement la désignation qui lui convient. Aussi, comme nous en faisons la distinction, nous allons tenter de définir ces deux concepts (martial et sportif). Martial, nous vient du latin martialis, Mars, personnage issu de la mythologie grecque et romaine, fils de Junon et dieu de la guerre.

Ainsi, art martial concerne et désigne les arts et métiers de la guerre, et doit être théoriquement employé dans ce contexte-ci. Dans le vocabulaire courant des sports de combat, les arts martiaux référencent les disciplines venues d'Asie. Or, les lignes qui précèdent annihilent cette version, le terme et la pratique ne peuvent se limiter à ces populations. De plus, chaque population, chaque pays possédait une forme d'art martial, une forme de lutte, dont le nom était fonction de leur langue.

Aujourd'hui, la préférence semble aller vers une terminologie asiatique, même lorsque la discipline est "créée" par des européens. Différenciation étant ainsi faite, nous désignerons par art martial, toute activité ayant une vocation militaire, policière, ... . A contrario, nous désignerons par sport, toute activité pratiquée au sein d'une structure fédérale, associative, ayant une finalité à dominante loisir et non pas "guerrière". Nous ne savons que peu de chose quant à l'historicité du sambo, tant dans sa forme martiale que sportive. Les sources sont rares, le peu d'écrits à notre disposition manquent parfois de sincérité, si bien qu'un certain nombre se contredisent, où font apparaître des informations erronées.