Accueil

Présentation

Le programme est vaste et notre évolution constante.Avant tout préalable, nul ne peut prétendre être efficace dans la rue sans une condition physique adéquate (abdos, pompes, travail aérobic, endurcissement des zones de frappes etc….)

Notre facteur à prendre en compte est l'état de notre " mental " (fort, conscient de ses capacités et limites…) enfin notre bagage technique. Sans oublier qu'en cas d'agression contre un ou plusieurs agresseurs, armés ou non, il faudra aussi tenir compte de notre état d'esprit à l'instant, " T " (état d'esprit " guerrier " de préférence), et de notre état physique (en pleine forme, sans fatigue excessive, ni blessure de préférence…), de l'environnement (de jour, de nuit, espace disponible, états des sols…) sans parler des agresseurs eux même.

Autant de facteurs qui peuvent influencer sur le résultat de l'agression. Pour parler maintenant, plus précisément de " la technique ", nous allons essayer d'ébaucher une sorte de " programme d'étude " si tant qu'il y en ait un !

Pour être réellement efficace, il nous faut intégrer un nombre limité de " techniques " et pouvoir les appliquer à tot 'instant et dans toutes les situations. En premier lieu, le travail est axé sur l'étude des frappes " mains ouvertes " (et non les poings fermes afin d'éviter les blessures ; hématomes, phalanges cassées …) sur les points vitaux : par exemples : les paumes de main à la base du nez, pique aux yeux ou a la gorge, coup tranchant sur la carotide, bulbe rachidien, trou mastoïdien, …coup de coude (très important sur le travail au corps a corps)

Ensuite, il faut se pencher sur l'étude des "arms-locks" sur différentes articulations. Poignets, coudes, doigts ! ! ! Puis pêle-mêle : le travail "d'amené au sol " et "control" de l'individu (s'il n'y a qu'un agresseur !), la défense contre " saisies " et étranglements, le travail des techniques pour " rentrer " à l'intérieur des gardes. La gestion des agressions contre plusieurs agresseurs (armés ou non) est souvent source de " stress " supplémentaire.

Le travail aux armes blanches représente à lui tout seul un programme dans le programme ! ! ! D'abord il est bon d'apprendre à manier une arme (couteau, bâton court, etc…) étudier les différents angles d'attaque et apprendre à être habile des deux mains ! !

Ensuite vient l'étude des différentes parades et contrôle du bras arme. Il faut bien entendu pratiquer, d'abord très lentement pour essayer d'optimiser les réflexes, d'ouvrir au maximum le champ de vision pour gérer les agressions contre 1 puis 2, 3 agresseurs armes… Voilà décrit en quelques lignes notre " axe de recherche ", sachant que cette liste est loin d'être exhaustive et qu'il appartient à chacun de la compléter comme il l'entend ! Si vous aussi, êtes sur cette " voie " n'hésitez pas à nous faire part, comme je le disais au début de l'introduction de vos conseils, critiques…et la porte de notre club est toujours ouverte.

A très bientôt donc !!!